En entreprise, les travailleurs qui ont un métier statique bouge de moins en moins. La présence intensive de l’informatique entraîne une diminution des déplacements : les réunions se font par Skype, les courriers sont envoyés par e-mail. Pourtant, bien bouger durant la journée est important pour la santé. Il apparaît de plus en plus que les nombreux cas de maladies cardio-vasculaires, ou de diabète de type 2, de taux trop élevé de cholestérol, ou encore d’obésité, sont dus à l’inactivité du travailleur au bureau. Comment changer cette situation ? L’employeur peut-il agir sur l’inactivité ? Comment ?

La position statique engendre un risque important pour la santé. Trucs et astuces pour changer les habitudes.

Apprendre à écouter son corps

Se lever pour boire et aller remplir sa gourde d’eau est déjà un bon début pour se forcer à se mouvoir. Le corps a besoin d’une grande quantité d’eau par jour afin de réduire certains risques de santé, en particulier les muscles, les nerfs, ou encore les disques intervertébraux. L’employeur peut le rappeler aux travailleurs : levez-vous et marchez un peu !

Un collaborateur se frotte les yeux ? Pas de doute, c’est un signe de fatigue oculaire. Il faut donc se redresser, s’étirer, marcher, et porter son regard sur autre chose que son écran.

Maux de cou, d’épaule, de coude, de poignet ou de dos ? Encore des signes d’une trop longue position statique ! Corps, lorsque tu nous parles…

Et ses méninges…

En prenant la peine de se déplacer pour des petites choses, certaines parties surchargées du cerveau se mettent au repos, et le travailleur réfléchi plus efficacement. C’est souvent en marchant que le travailleur trouve des solutions à ses problèmes. La capacité à raisonner est alors stimulée, le petit cou de mou est aux oubliettes. Partir pour mieux revenir, en voilà une bonne découverte !

Un cœur parfait…

Plus on se déplace, plus on bouge, et plus on irrigue notre cœur. Car n’oublions pas qu’il est le moteur principal de notre corps. Si on ne remue pas assez ses muscles, le cœur a du mal à pomper le sang venant de nos jambes et de nos bras. Plus on s’active, et plus nous aidons notre cœur dans son travail quotidien. Et ce dernier devient plus robuste.

Trucs et astuces pour bouger sur son lieu de travail

Le travailleur doit se lever de sa chaise plusieurs fois dans la journée. Mais pour quelles raisons ?

Il n’est pas difficile de trouver certaines raisons précises :

  • se rendre à la photocopieuse pour imprimer un document ou faire une copie ;
  • diminuer ses mails vers ses collègues et se déplacer vers eux pour discuter d’une situation précise ;
  • aller se dégourdir les jambes sur le temps de midi ;
  • aller au réfectoire pour déjeuner, ou dans un parc, ou encore trouvez un banc à quelques de minutes de marche du lieu de travail, et surtout, ne pas manger à son poste de travail ;
  • du courrier à poster ? Si c’est possible, exit la boite à courrier du service ou de l’entreprise, et rendez-vous à la boîte aux lettres de la Poste, pas trop loin mais pas trop près non-plus ;
  • etc.

Pour terminer, avoir le syndrome du tennis-elbow (ou tendinite du coude) parce que le travailleur est resté assis toute la journée ne fait pas très sérieux… Quelle explication donnée face à une tendinite acquise par une position assise trop prolongée ?

En tant que chef d’entreprise, je veux inciter les travailleurs de mon entreprise à bouger pour leur santé.

Je prends contact !Je prends contact !

Et pour être tenu au courant des actualités transmises par Légal PME, je m’inscris à la newsletter.

Je m'inscris !Je m'inscris !

→ Articles similaires de Légal PME :