e télétravail est, aujourd’hui, d’application dans de nombreuses entreprises et toujours de plus en plus. Le télétravail est un véritable élément de motivation pour le travailleur. Il apporte une autonomie nouvelle au travailleur, et un équilibre certain entre vie privée et vie professionnelle. Et si de nombreux travailleur réclament à télétravailler, de nombreuses sociétés hésitent encore à instaurer cette facilité.  Méfiance ou insécurité envers ce mode de travail ?

Le télétravail est une modernité accessible dans de nombreuses entreprises. Permettant d’attirer et de conserver des « millenials », le télétravail permet aussi d’optimiser certains coûts. Certes, certaines activités ne permettent pas le télétravail. Et certains employeurs sont sceptiques envers un environnement de travail éloigné de l’entreprise. Alors quels sont les avantages et les inconvénients du télétravail ?

Regarder son entreprise d’un œil nouveau

Le télétravail est reconnu dans beaucoup d’entreprises, comme une modernité. Il allie sens pratique et écologique. Il permet ainsi à l’entreprise de se renouveler en participant à la diminution (ou stabilité) de la pollution, en encourageant ses travailleurs à prester 1 jour par semaine ou plus, à leur domicile.

Des bénéfices pour le travailleur…

Avec le télétravail réel élément de motivation pour le travailleur, les bénéfices retirés sont nombreux. On y retrouve par exemple :

  • moins de perte de temps engendré par les déplacements ;
  • diminution du stress dû aux embouteillages ou aux transports en commun ;
  • augmentation de la motivation du travailleur ;
  • augmentation de l’autonomie et de la responsabilité du travailleur ;
  • horaires de travail plus souples et adaptés au télétravail ;
  • gain de temps à partager en famille.

Outre ce qui précède, une indemnité de télétravail peut être accordée en plus de la rémunération. Celle-ci est fixée à 10 % de la rémunération des heures de télétravail. Mais surtout, il s’agit de net pour le travailleur !

… et pour l’entreprise

En outre, les bénéfices retirés du télétravail pour l’entreprise ne sont pas négligeables. On y retrouve par conséquent :

Confiance partagée

Le télétravail

Pour beaucoup d’entreprise, proposer du télétravail, même quelques heures par semaine, démontre la capacité de l’entreprise à s’adapter à un monde moderne. Pour l’employeur, c’est une marque de respect et de confiance envers le travailleur. Car même si le travailleur se sent plus libre dans son travail, il est toujours sous contrat de travail et sous l’autorité d’un supérieur hiérarchique.

Et si le télétravail est un véritable élément de motivation pour le travailleur, l’employeur n’en oublie pas moins qu’il a toujours un droit de regard sur le travail effectué hors du bureau.

Des solutions sont mises en place pour permettre d’encadrer le travailleur à distance et l’aider à bien s’organiser.  L’entreprise peut ainsi conserver un droit de regard et de contrôle sur le travailleur, et sur le travail effectué lors des prestations de télétravail.

Une convention annexée au contrat de travail devra être signée et mise en place avant le début du télétravail, et reprenant :

  • les jours de télétravail ou les jours et/ou heures de présence dans l’entreprise ;
  • les périodes de la journée pendant lesquels le télétravailleur doit être joignable ;
  • une description du travail à exécuter à domicile ;
  • la manière d’effectuer le suivi journalier auprès de l’employeur;
  • etc.

De même, le travailleur doit bénéficier d’un matériel adapté au statut de « télétravailleur » et répondre à certaines obligations comme :

  • utiliser le matériel en bon père de famille, et en faire un usage privé conformément aux règles et principes établis par l’entreprise ;
  • prévenir immédiatement l’entreprise en cas de dérèglement ou de panne ;
  • autoriser l’accès du lieu de travail à l’entreprise ou à l’informaticien afin de pouvoir effectuer les manipulations nécessaires du matériel déréglé ou en panne ;
  • effectuer un travail temporaire au bureau de l’entreprise lors de perturbations techniques.

Qualités exigées pour un bon télétravailleur

Le travailleur doit apprendre à s’autogérer, tout en restant transparent vis-à-vis de l’entreprise. Il doit savoir s’adapter et développer certaines qualités comme :

  • le sens de l’organisation ;
  • être autonome et savoir s’organiser ;
  • savoir distinguer temps de travail et temps privé ;
  • savoir évincer la distraction et ne pas se laisser déconcentrer.

De même, certains préféreront toujours avoir leur supérieur hiérarchique à portée de main pour parer à toute situation ingérable de leur point de vue.

Et comme le dit François Bellot, ministre de la Mobilité : « Le meilleur déplacement reste celui qui n’a pas lieu car il contribue à diminuer la congestion routière, en participant ainsi à une mobilité plus efficace pour tous« .

Le télétravail vous intéresse et vous avez besoin d’assistance dans sa mise en place ? Vous souhaitez être certain de respecter la législation ?

Légal PME vous assiste et vous informe.

Je prends contact !Je prends contact !

Et pour être tenu au courant des actualités transmises par Légal PME, inscrivez-vous à la newsletter : un condensé bimensuel d’articles pratiques à destination des entreprises !

Je m'inscris !Je m'inscris !

→ Articles similaires de Légal PME :